Le Corps-Esprit

C'est par le Qi Gong que j’ai réalisé que nous sommes réellement enfants du Ciel et de la Terre. Du Ciel en Esprit, et de la Terre, « matera prima » ou matrice nourricière, à laquelle retourne notre corps physique, à l’issue de son périple terrestre …

Depuis plus de 5000 ans, les Chinois ont compris que nous sommes ces deux énergies, indissociables et complémentaires, alors que l’Occident (bien qu’Einstein ait établit que « tout soit énergie » et qu'Hippocrate, au Vème siècle avant notre ère, ait plaidé pour une médecine du corps et de l’âme...) continue de séparer irrémédiablement ces deux entités :

  • le Corps, avec ses pathologies, plaisirs, carences ou excès, douleurs, tensions, déséquilibres physiologiques,
  • l’Esprit avec ses courants de pensée religieux, philosophiques, politiques, mathématiques, ses désirs, frustrations et déséquilibres psychologiques,

les deux fermement cloisonnés dans leur répertoire respectif jusqu’à la mise en évidence, il y a tout juste un siècle de l'approche somato-psychique et psycho-somatique aujourd'hui admise par toutes les médecines holistiques..

Et si « Chaque partie du TOUT contient le TOUT » comme tend à le démontrer le modèle holographique de l’Univers, pourquoi continuer à séparer ces deux pôles « le corps » et « l’esprit », perpétuant une illusion que la mécanique quantique a élucidée au début du XXème siècle … ? Il est prouvé, en effet, qu’à un certain stade de fragmentation, le « quantum » ou particule subatomique ne présente plus les caractéristiques figées de la matière, mais peut se comporter de façon corpusculaire OU ondulatoire, défiant ainsi les lois de la physique classique, et laissant, de ce fait, les « quanta » libres de se manifester simultanément à plusieurs endroits de l’Univers …

Une découverte pouvant expliquer, entre autres, les phénomènes de télépathie, de communication avec « l’autre monde », les guérisons holistiques, le don d’ubiquité des chamanes, la puissance des symboles et invocations utilisés par les mages de toutes traditions, ou encore la notion de « maya » définissant depuis des millénaires le caractère illusoire de la « réalité dite objective » par les grands mystiques et sages de l’Inde ancienne !!!…

J’ai pu constater, du reste, dans l’exercice de thérapeutiques destinées à restaurer un bien-être psycho-corporel sur différents niveaux vibratoires (nutrithérapie énergétique, auriculothérapie, utilisation du réflexe auriculo-cardiaque, cohérence cardiaque...) que le corps répondait toujours avec sagesse à des questions subtiles, nécessitant bien souvent des « prises de conscience » dont seul l’esprit « serait jugé » capable !!

L’intelligence de l’unité Corps-Esprit œuvre ainsi pour nous soulager selon un mode de communication mystérieux, siégeant au cœur même de nos cellules, et défiant toute logique cartésienne… Un domaine de recherche à explorer par la médecine du futur, au mépris d’une vision scientifique et « rigide » de la matière (constituée, rappelons-le s’il en est besoin, à 90% de vide, chaque noyau atomique étant séparé de ses électrons par un espace comparable à la dimension d’un terrain de foot au centre duquel se trouverait le ballon !!…).

Je partage aujourd’hui avec grand plaisir la quintessence de mes expériences, et consacre les fruits de cette démarche éclectique au service d’une relation d’aide à la personne sur les plans physiques, émotionnels et spirituels.

C’est en interrelation constante que ces plans de conscience s'interpénètrent  mutuellement sur l’échelle vibratoire de la vie, du macrocosme au microcosme.